SON et MUSIK


Le son aura une importance particulière. En effet il renforcera considérablement l’ambiance horrifique du film. La tempête et les monstres ne seront présents que par le son. 

 

La tempête sera omniprésente est renforcée dans les moments de tensions. Je veux donner l’impression que la tempête et vivante et qu’elle envahit la station. De plus certains bruits viendront se mélanger à ceux du vent lui donnant une dimension surnaturelle comme une respiration..

 

Afin d’accentuer l’imagination du spectateur (l’imagination est toujours plus effrayante que la vue) les monstres n’apparaîtront pas et resteront constamment dans l’obscurité. C’est pourquoi leur présence ne sera signifié que par leurs cris, leurs respirations grésillantes et les actions qu’ils entreprennent. A travers le son je veux leur donner une dimension torturée. Leurs cris et leurs déplacements donneront l’impression d’êtres agonisants et souffrant d’une douleur constante.


 

Imaginez vous êtes plongé dans le noir avec juste votre briquet pour vous guider. Quand vous entendez des bruits d’une créature que vous ne distinguez pas. Vous devinez juste par le son qu’elle semble puissante, violente et de plus en plus proche.

 

Des musiques seront également présentes, elles serviront davantage à dévoiler les personnages et leurs sentiments qu’à renforcer l’action ou l’ambiance.

 

De manière générale le son se rapprochera davantage d’un jeu comme silent hill, ou chaque son a un timbre particulier situer entre le bruitage et la musique.

 

 

EXTRAITS MUSIK

Les musiques son composées par ROMAIN SIERGIE. Elles sont issues de deux courts métrages que j'ai réalisé : URBAN DEVILS et DEUS IN MACHINA.

Les illustrations ont été faites par le réalisateur.

 

Extrait de Deus in Machina

 

Extrait de Urban Devils


Extrait de Deus in Machina


Extrait de Urban Devils


Extrait de Urban Devils


Extrait de Deus in Machina