LUMIERES

 

La lumière jouera un rôle important pour renforcer le cadre horrifique du film. Je souhaite une image sale, granuleuse mais toujours esthétique proche de celle des jeux Silent Hill ou Résident Evil : Rebirth. C’est pourquoi je souhaite que les personnages soient éclairés le plus possible par des lumières présentes sur le décor. Plafonnier, lampe de bureau, applique mural, bougies…

 

Ici la lumière joue un rôle narratif. En effet, les créatures n’évoluent que dans le noir, elles vont donc plonger le plus possible les personnages dans l’obscurité afin de pouvoir les tuer. 

 

Le film débutera avec des décors relativement clairs. 

 

PHOTO 1

"C'est Merveilleux quand on est amoureux" de Fabrice Du Welz

 

 

PHOTO-2.jpg

"Resident Evil: Rebirth" de Capcom

 

Puis progressivement dans des décors aux ombres marquées, passant du clair à l’obscur 

 

 

PHOTO-4.jpg

"J'ai rencontré le diable" de kim Jee-Woon

 

PHOTO-3.jpg

"C'est merveilleux quand on est amoureux" de Fabrice Du Welz

 

 

 

Le film se terminera dans le noir intégral où les personnages s’éclaireront avec une bougie, 

qui constituera leur dernière chance de survie.

 

Silent Hill 3 Heather by Stinkfyst

"Silent Hill 3" de Konami


De par l’éclairage, je veux rétrécir l’espace autour des personnages diminuer leur visibilité afin de les plonger progressivement vers quelque chose d'inconnu et d'invisible.